Le professeur Stephen William Hawking: le Einstein 2.0 s’est éteint…

Le professeur Stephen William Hawking est né le 8 janvier 1942 (exactement 300 ans après la mort de Galileo) à Oxford, en Angleterre. La maison de ses parents se trouvait dans le nord de Londres mais pendant la seconde guerre mondiale, Oxford était considéré comme un endroit plus sûr pour avoir des bébés. Quand il avait huit ans sa famille avait déménagée à St. Albans, une ville au nord de Londres. Apres l’école à St. Albans, il intègre l’University College, Oxford (1952); l’ancien collège de son père. Stephen voulait étudier les mathématiques, bien que son père aurait préféré la médecine. Cependant durant cette époque , les mathématiques n’étaient pas disponibles à l’University College, et a plutôt poursuivi la physique. Après trois ans ,il reçoit un baccalauréat spécialisé en sciences naturelles.

En octobre 1962, Stephen arriva au Département de mathématiques appliquées et de physique théorique (DAMTP) à l’Université de Cambridge pour faire des recherches en cosmologie, étant donné que personne ne travaillait dans ce domaine à Oxford à l’époque. Son superviseur était Dennis Sciama, bien qu’il ait espéré obtenir Fred Hoyle qui travaillait à Cambridge. Après avoir obtenu son doctorat (1965) avec sa thèse intitulée «Propriétés de l’expansion des univers», il devint d’abord chercheur (1965) puis boursier de la Distinction en sciences (1969) au collège Gonville & Caius. En 1966, il a remporté le prix Adams pour son essai «Singularities and the Geometry of Space-time». Stephen déménagea successivement à l’Institute of Astronomy (1968), puis à DAMTP (1973), où il a travaillé comme assistant de recherche, et a publié son premier livre académique, The Large Scale Structure of Space-Time, avec George Ellis. Au cours des quelques années qui suivirent, Stephen fut élu Fellow de la Royal Society (1974) et Sherman Fairchild Distinguished Scholar à l’Institut de technologie de Californie (1974). Il est devenu un lecteur en physique gravitationnelle à DAMTP (1975) avant d’être professeur de physique gravitationnelle (1977). Il a ensuite occupé le poste de professeur Lucasian de mathématiques (1979-2009).
Ces travaux:
Le professeur Stephen Hawking a travaillé sur les lois fondamentales qui régissent l’univers. Avec Roger Penrose, il a montré que la théorie générale de la relativité d’Einstein impliquait que l’espace et le temps auraient un début dans le Big Bang et une fin dans les trous noirs (1970). Ces résultats ont indiqué qu’il était nécessaire d’unifier la relativité générale avec la théorie quantique, l’autre grand développement scientifique de la première moitié du 20ème siècle. Une conséquence d’une telle unification qu’il a découverte était que les trous noirs ne devraient pas être complètement noirs, mais devraient plutôt émettre le rayonnement de « Hawking » et finir par s’évaporer et disparaître (1974). Une autre conjecture est que l’univers n’a pas de bord ou de limite dans le temps imaginaire. Cela impliquerait que la façon dont l’univers a commencé a été complètement déterminée par les lois de la science. Récemment, Stephen a travaillé avec des collègues sur une solution possible au paradoxe de l’information du trou noir, où le débat tourne autour de la conservation de l’information.

Ces distinctions:
Le professeur Stephen Hawking a treize diplômes honorifiques. Il a reçu CBE (1982), Companion of Honour (1989) et la Presidential Medal of Freedom (2009). Il a reçu de nombreux prix, médailles et prix, notamment le prix de physique fondamentale (2013), la médaille Copley (2006) et le prix de la Fondation Wolf (1988). Il est membre de la Royal Society et membre de l’Académie nationale des sciences des États-Unis et de l’Académie pontificale des sciences.

La maladie
En 1963, Stephen a été diagnostiqué avec la SLA, une forme de maladie de Motor Neurone, peu de temps après son 21ème anniversaire. Malgré sa mobilité et son système de communication vocale informatisé, Stephen continue de combiner la vie de famille (il a trois enfants et trois petits-enfants) avec ses recherches en physique théorique, en plus d’un vaste programme de voyages et de conférences publiques.

Lui qui espérait faire un voyage dans l’espace ,chose désormais faite car ce 14 mars 2018 Stephen Hawking rejoigne a jamais le cosmos .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :